LES COMORES & MAYOTTE EN ANGOUMOIS

LES COMORES & MAYOTTE EN ANGOUMOIS

Pendant les vacances de la Toussaint 2020, l’association Musiques Métisses, en partenariat avec le CSCS CAJ Grand Font / Bel Air (Angoulême) et le CSCS FLEP Champ de Manoeuvre (Soyaux), propose le projet « Les Comores & Mayotte en Angoumois » afin de faire découvrir (ou redécouvrir) les richesses des îles de l’Archipel de la Lune.
Les enfants accueillis dans les deux centres socio-culturels ont l’occasion de faire différentes activités en lien avec la culture mahoraise et comorienne.
En parallèle, une groupe d’enfant participent à une résidence avec l’artiste musicien Eliasse, programmé lors de l’édition 2019 du festival Musiques Métisses. Cette résidence se terminera par un concert de l’artiste (voir ci-dessous).
Le musée d’Angoulême participe également au projet en organisant un atelier autour des tissus khanga, destiné aux enfants des deux centres socio-culturels.

LES RENDEZ-VOUS PUBLICS

CONCERT D’ELIASSE EN TRIO
Vendredi 30 octobre – Espace Matisses (Soyaux) – 20h   REPORTÉ
Gratuit
Renseignements et Billetterie : 05 45 97 87 25 / 20 (du lundi au vendredi de 9h à 17h)
Qu’il soit en solo ou en trio, Eliasse étreint la soul, enserre le blues, embrasse l’afro-beat, tout en restant fidèle aux rythmes ternaires de ses racines comoriennes (twaraba, mgodro, shigoma, sérebwalolo…).
Evoquant l’histoire mais aussi les réalités qui traversent son archipel (la route des épices, l’esclavage, la clandestinité en kwassas…) Eliasse offre un collier de chansons fortes, qu’elles s’expriment en français, en anglais, en malgache ou en swahili. Après avoir assuré la première partie de Groundation sur leur tournée 2019, l’artiste a sorti son nouvel opus Amani Way le 20 septembre 2019 sur le label Soulbeats Records.
Blues comorien, rock de l’Océan Indien

RENCONTRE AVEC SOEUF ELBADAWI: « UNE VOIX DES COMORES »
Mardi 3 novembre – Soëlys (Soyaux) – 17h30   ANNULÉ
Gratuit
Renseignements et réservations: 05 45 69 75 87 (Bibliothèque Pour Tous de Soyaux)

En partenariat avec la Bibliothèque Pour Tous de Soyaux, Littératures Métisses et Soëlys, Café CL reçoit l’écrivain comorien Soeuf Elbadawi, 50 ans, ancien journaliste, poète et homme de théâtre « engageant » plus qu’artiste engagé. C’est l’occasion de découvrir un auteur dont il faut lire « Un dhikri pour nos morts – La rage entre les dents » (Vents d’ailleurs) pour voir flamber les mots de la migration tragique, dont l’ile de Mayotte constitue un puissant pôle d’attraction. Les Comores concentrent sur un petit coin de globe toutes les forces mettant en mouvement les populations en faisant voisiner une île à l’économie soutenue depuis la métropole, Mayotte, et l’Union des Comores plus à la peine. Il s’y passe des drames aussi douloureux qu’en Méditerranée. Soeuf Elbadawi en est le témoin et le poète implacable :
« Ouvrez bien l’oreille
Retenez bien votre souffle
D’une rive à l’autre le désastre en partage. »

En préambule à la rencontre, une visite guidée de Soëlys, l’espace culturel de Soyaux, est proposée.

Avec le soutien de:

          

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée.