fbpx

 CINÉ MÉTIS 

En partenariat avec le cinéma de la Cité et en complément de la programmation musicale et littéraire, Musiques Métisses vous propose de voyager à travers des films inédits, témoins du monde d’aujourd’hui.

Toutes les projections se déroulent au cinéma de la Cité.
Des débats en compagnie des réalisateurs et/ou des auteurs invités de Littératures Métisses ponctuent certaines des séances.

La séance : 3,50€ sur présentation du billet du festival / Tarifs habituels pour les non-festivaliers

Retrouvez ci-dessous les films programmés pour Ciné Métis 2022 !

DATES & HORAIRES À VENIR

L’EMPIRE DU SILENCE

Année de sortie: 2021
Genre: Documentaire
Durée: 1h50
Réalisateur: Thierry Michel
Pays: Congo / France

Depuis vingt-cinq ans, la République Démocratique du Congo est déchirée par une guerre largement ignorée des médias et de la communauté internationale. Les victimes se comptent par centaines de milliers, voire par millions. Les auteurs de ces crimes sont innombrables : des mouvements rebelles, mais aussi des armées, celles du Congo et des pays voisins… Tous semblent pris dans un vertige de tueries, pour le pouvoir, pour l’argent, pour s’accaparer les richesses du Congo en toute impunité, dans l’indifférence générale.
Parcourant le Congo caméra au poing depuis trente ans, Thierry Michel a été témoin des combats, des souffrances mais aussi des espoirs du peuple congolais.

Relayant le plaidoyer du Docteur Mukwege, prix Nobel de la paix, et dans la continuité de son précédent film L’homme qui répare les femmes, il retrace les enchaînements de cette impitoyable violence qui ravage et ruine le Congo depuis un quart de siècle.

JEUDI 2 JUIN

21H00 – LIBENDE BOYZ

Année de sortie: 2021
Genre: Documentaire
Durée: 46mn
Réalisatrice: Wendy Bashi
Pays: Congo / Belgique

Libende Boyz, « Les hommes d’aciers » en lingala, est le surnom d’un groupe de jeunes rappeurs qui se bat pour raconter leur histoire et celle de Beni, ville au nord de la République Démocratique du Congo, théâtre de massacres civils depuis 2014. Wendy Bashi accompagne le cheminement du collectif qui essaie, coûte que coûte, de faire exister une forme d’expression artistique encore peu « prise au sérieux ». Mais comment accorder une place à la création dans une ville où chacun·e craint continuellement pour sa vie ? En suivant les Libende Boyz dans leur quotidien public et privé au fil des répétitions, freestyles, interviews, la réalisatrice construit un discours puissant sur le pouvoir de la création musicale dans la société et le statut d’artiste à Beni. Tissé de voix portant des messages de révolte, de joie, d’amour et d’amitié, le film est également un voyage musical généreux et collectif. Wendy Bashi signe un riche portrait d’une jeunesse débordante de rêves et de résilience qui veut transformer sa ville en nouvelle Los Angeles du rap.

SAMEDI 4 JUIN

14H00 – CANTAR O MORIR 

Année de sortie: 2022
Genre: Documentaire
Durée: 53mn
Réalisation: Sylvie Marchand & Lelio Moehr
Pays: France

Le film « Cantar o Morir » exalte la lutte rituelle des Raramuris de la Sierra Tarahumara (Mexique) pour la survie de leur langue et de leurs traditions face à la déforestation, au trafic de la drogue et à l’acculturation.
Inspiré par Antonin Artaud qu’il rencontra en 1936, Erasmo Palma, poète Raramuri, nous guide à travers la culture Tarahumara d’aujourd’hui. L’on y découvre le rôle grandissant des femmes qui s’emparent des rituels, et la nouvelle génération qui reprend les chants sous une forme contemporaine allant jusqu’au Rap.

« Depuis 2008 jusqu’à ce jour, nous accompagnons les Raramuris de l’État de Chihuahua. Notre amitié avec le chanteur Raramuri Erasmo Palma et avec le poète-linguiste Enrique Servín sont à l’origine de ce film. 
Erasmo est décédé en 2016, et Enrique fut victime d’un assassinat en 2019. 
« Cantar o Morir » est le dernier témoignage de ces deux personnages importants 
pour la lutte des Raramuris qui portent l’histoire mexicaine d’Antonin Artaud
méconnue en France ».
Sylvie Marchand, Lelio Moehr, Lionel Camburet.

Suivi d’un échange avec la réalisatrice Sylvie Marchand et Gabriela Trujillo, invitée de Littératures Métisses et directrice de la Cinémathèque de Grenoble

DIMANCHE 5 JUIN

14H00 – FREDA

Année de sortie: 2021
Genre: Drame
Durée: 1h29
Réalisatrice: Gessica Généus
Pays: Haïti
Avec: Néhémie Bastien, Gaëlle Bien-Aimé, Djanaïna François

Freda habite avec sa mère et sa soeur dans un quartier populaire de Port-au-Prince. Face aux défis du quotidien en Haïti, chacune se demande s’il faut partir ou rester. Freda veut croire en l’avenir de son pays.

Suivi d’un échange avec James Noël, invité de Littératures Métisses